Mort subite du nourrisson : diminuer le risque.

 In Uncategorized

Mort subite du nourrisson : diminuer le risque

Qu’est-ce que la mort subite du nourrisson?

La mort subite du nourrisson est un décès inattendu de l’enfant, âgé de quelques jours à 1 an. Sans explication apparente, l’enfant est retrouvé sans vie, alors qu’il était en bonne santé. De nombreuses campagnes de prévention ont été lancées, voulant enseigner aux parents les sécurités et les bons gestes à adopter avec un bébé et diminuer ainsi la mortalité enfantine.

L’espoir des parents pour une application-miracle, qui n’existe pas 

De nombreux dispositifs sont régulièrement proposés pour répondre aux demandes des parents inquiets, prêts à tout pour acheter l’installation magique censée prévenir la mort subite. Il en existe de différentes sortes  :

  • des dispositifs de surveillance pour les nourrissons
  • un système de détection des apnées
  • des installations pour prévenir la mort subite du nourrisson
  • des applications sur mobile, qui ont entrainé une vague de téléchargements, intéressant nombreux parents Outre-manche.

Ces dispositifs, bien qu’ils partent d’une bonne intention, ont été critiqués par la presse professionnelle, déconseillant leurs usages. Ces systèmes sont aussi régulièrement attaqués par les spécialistes du sujet pour leur inefficacité voire leur dangerosité. Pourtant la demande des parents pour un outil efficace et pratique est constamment en hausse. Manifestement, ils cherchent « la machine miracle » qui empêchera ce drame. Il est essentiel de rappeler que la prévention de la mort subite est possible, mais ne repose sur aucune machine électronique. Il convient de respecter avant tout quelques principes simples.

Les conseils validés par les médecins pour prévenir la mort subite du nourrisson

L’Académie Américaine de Pédiatrie a toujours été à la pointe des recommandations dans la prévention de la mort subite du nourrisson L’Académie insiste beaucoup sur les gestes du quotidien, le positionnement de l’enfant pour sensibiliser au maximum la famille à la mort subite du nourrisson.

– L’importance du couchage

La prévention de la mort subite du nourrisson repose beaucoup sur le mode de couchage. Les parents se posent généralement beaucoup de questions sur ce sujet : « Dois-je faire dormir mon enfant sur le ventre ou sur le dos ? Doit-il dormir avec sa tétine ? »… Pas facile de s’y retrouver. Pour un couchage en toute sécurité, le nourrisson doit :

  • toujours être endormi sur le dos
  • dormir sur un matelas ferme, recouvert d’un drap-housse
  • ne rien avoir dans son lit
  • ne pas caler bébé avec un coussin d’allaitement ou autre
  • ne pas trop couvrir bébé la nuit
  • être dans une gigoteuse jusqu’à l’âge de 2 ans
  • ne pas dormir la tête penchée toujours du même côté

– Bébé dans la chambre, mais pas dans le lit

Un bébé peut dormir dans la chambre de ses parents les six premiers mois et éventuellement durant la première année de sa vie. Le rythme du bébé impose des exigences aux parents. Nombreux parents se demandent si ce n’est pas préférable que bébé dorme dans le lit de papa et maman. Cela peut être un excellent moyen de limiter les pleurs, faciliter les prises de tétées, calmer et rassurer l’enfant. Le corps médical réfute cependant cette méthode et blâme ce mode de couchage. Dans le lit des parents, l’enfant est confronté à plusieurs dangers :

  • il peut se sentir étouffé.
  • il peut ressentir les effets de l’hyperthermie.
  • c’est possible qu’il soit mal installé ou qu’il se retourne sur le ventre ou sur le côté pendant la nuit.
  • il ne doit pas dormir avec une couette et un oreiller, interdits dans le lit d’un nourrisson.

Lorsque bébé aura acquis un rythme de sommeil fixe, il faudra songer à lui attribuer une chambre. Grâce à cet espace, qui lui est complétement dédié, bébé pourra avoir ses repères et se sentir bien.

– La tétine, pour ou contre ?

La recommandation de la tétine est apparue maintenant depuis plusieurs années. Les études continuent à leur trouver un effet protecteur, mais sans que l’on sache exactement pourquoi. Si l’enfant en possède une, elle doit être totalement libre et sans aucune attache.

– Les vaccins, indispensables pour bébé

Les vaccins sont aussi très importants pour un nourrisson, l’immunisant et le protégeant de maladies extérieures. Il est donc nécessaire de les faire à des dates fixes et selon les indications du médecin.

– Un environnement sain pour bébé

Pour que bébé soit en bonne santé et en pleine forme, mieux vaut bannir certaines habitudes. Le tabac, l’alcool ou la drogue par exemple font très mauvais ménage en la présence d’un bébé. Il est préférable de proposer à votre enfant un environnement sain et convivial.

Ecole de secours d’urgence ESU “maintenir la vie”

Avenue Louis Ruchonnet 2

1003 Lausanne

0041-79-535-13-71 https://ecoledesecours.ch

Adresse utile:

Recent Posts

Leave a Comment

Contactez-nous

N'hésitez pas à nous laisser un message!

Not readable? Change text. captcha txt